•   Le 17 janvier 2017, en compagnie de Nicolas Joly, nous avons présenté le livre Autour d'une Bouteille avec Nicolas Joly à la Cité du Vin.
      Grand merci à toutes les personnes de ce lieu qui ont participé, de près ou de loin, au bon déroulement de la soirée. Nous avons été étonnés par le nombre impressionnant d'auditeurs venus écouter la conférence. Il est étonnant de constater combien la biodynamie intéresse de plus en plus les consommateurs. L'auditorium était tellement plein que, malheureusement, nous avons dû refuser des entrées.
     Après un temps de conférence et de questions émanant du public, une dégustation de vins, issus d'une culture biodynamique, fut offerte par des vignerons dont certains été présents. Ainsi, merci à Madame Cochran du Château Falfas, Béatrice et Pascal Lambert de Chinon, Magalie Tissot et Ludovic Bonnelle du Domaine du Pech, Thierry Valette du Clos Puy Arnaud, Paul Barre des Châteaux La Grave et Fleur Cailleau, Alain Moueix du Château Fonroque, Monsieur Philippot du Clos Phillipot, la famille Hubert des Châteaux Peybohomme et La Golet, Jacques Broustet du Château Lamery, Monsieur Joly de la Coulée de Serrant, du Clos de la Bergerie, des Vieux Clos.  
     Pour en avoir discuté, depuis, avec nombre de personnes, tous les vins furent particulièrement appréciés.


    votre commentaire
  • Le 13ème tome de la collection Autour d'une bouteille avec... (Editions Elytis) vient de sortir aujourd'hui en librairie.
    Il est consacré à Nicolas Joly, propriétaire de la célèbre Coulée de Serrant, du Clos de la Bergerie et des Vieux Clos.
    Tout en nous faisant voyager dans le vignoble du Val de Loire, ce livre représente également une traversée unique dans le monde de la biodynamie.
    Reconnu pour être l'un des grands spécialistes de cette démarche, Nicolas Joly y dévoile sa pratique vitivinicole ainsi que ses principes de vie.
    Je lui sais vraiment gré de m'avoir reçu de longues heures, sur plusieurs mois, avec autant de patience et de pédagogie. J'ai découvert un homme profondément honnête, passionné, enthousiaste, curieux de tout, plein d'humour.
    Monsieur Joly ayant à cœur de bien expliquer sa démarche, ses propos furent féconds, ce qui nous a incité à changer de format d'impression. Peut-être que nous inaugurons-là une nouvelle ère pour la collection ?  
    J'espère que cet ouvrage suscitera un intérêt pour la biodynamie et qu'il donnera envie d'apprécier les vins qui en sont issus. Il y en a de sublimes.
    Rendez-vous le 17 janvier prochain (18h), à la nouvelle Cité du Vin de Bordeaux pour une présentation du livre, suivie d'une exceptionnelle dégustation de vins issus d'une agriculture biodynamique. 

     


    votre commentaire
  •   A nouveau, les vignes girondines se sont embrumées après l'annonce du décès de Monsieur Denis Dubourdieu.

      Au début des années 90 il fut mon professeur dans le cadre du DUAD et, en août 2009, nous avions commencé le premier entretien de nos conversations Autour d'une Bouteille.

      Comment ne pas garder le souvenir de cette rencontre qui se fit à Arcachon ? Aujourd'hui, je prends conscience qu'elle fut le présage des moments exceptionnels que j'allais vivre tout au long de ce travail éditorial.

      L'enregistrement de nos propos avait débuté dans le salon de la villa familiale et s'était poursuivi au cours d'un dîner pris au jardin, face à la mer, en présence de Madame Florence Dubourdieu. Le soleil déclinant sur le bassin, la profondeur des propos échangés et la qualité des vins dégustés ont créé une ambiance à nulle autre pareille. Je retrouvais l'enseignant dont le talent fascinait n'importe quel auditoire mais je découvrais aussi un homme qui avait gagné en maturité, expertise, humour.

      Par la suite, à chacune de nos rencontres, j'ai éprouvé la sensation de vivre un moment exceptionnel en savourant la chance de pouvoir m'entretenir avec un être aussi exceptionnel. 

      Des liens furent tissés et, alors que les commentaires fourmillent de toutes parts sur cette disparition prématurée, je tiens à garder une certaine discrétion.

      J'ai simplement envie d'adresser à Monsieur Dubourdieu un merci sincère et profond pour ce que nous avons partagé. Il reste des heures d'enregistrement et un livre qui permettra, j'espère, de présenter aux générations futures la seule personne qui fut, à ma connaissance, tout à la fois vigneron, chercheur, enseignant et consultant en œnologie. 

      Pour terminer, je tiens à adresser mes très sincères condoléances à tous les proches de Monsieur Denis Dubourdieu.

    Denis Dubourdieu (photo non libre de droits

    Denis Dubourdieu (photo non libre de droits)

     

     


    votre commentaire
  • Le 5 mars 2015 nous avons organisé une soirée pour la sortie du livre Autour d'une bouteille avec Jean Gautreau.

      Merci encore à toute l'équipe de la Vinothèque de Bordeaux pour son accueil.
      C'est sur les conseils de Monsieur Jean-Paul Kauffmann que ce livre a débuté et je ne le remercierai jamais assez d'avoir permis cette rencontre.
      Jean Gautreau est aujourd'hui La mémoire du Médoc et son livre constitue une référence pour ceux qui veulent comprendre cette région et ses vins.
      Au fur et à mesure de nos rencontres, j'ai découvert un homme d'une extrême gentillesse, fort courtois, très attentif. Par sa sagesse il incarne une sorte de Socrate médocain et, tout comme
     le philosophe qui pratiquait l'art de la maïeutique afin de permettre à son interlocuteur de décourvrir des vérités camouflées, il a su révéler un terroir d'exception qui stagnait, qui ne demandait qu'à s'exprimer.
      Le vin de Sociando-Mallet représente ce que je considère être le vrai goût du Médoc, tout à la fois élégant et éloquent. J'ai dit de lui - en ça, on rejoint la philosophie - que c'était aussi un vin démocratique car, bien que rare et exceptionnele, il reste, par la volonté farouche de son créateur, accessible au plus grand nombre.
      Autour d'une bouteille avec Jean Gautreau c'est l'histoire d'un parcours unique qui a fait passer 5 hectares de vignes en piteux état à un domaine mondialement connu de 80 hectares.
      Aujourd'hui, Château Sociando-Mallet est également dirigé par Syvie Gautreau, fille de Jean Gautreau, en passe de devenir une figure féminine charismatique du Médoc avec laquelle il va falloir compter.

      

     

     

      

      


    votre commentaire
  •  

    J’ai été informé qu’une personne portant le même nom et le même prénom que moi (Gilles Berdin) sévissait aussi sur Internet. Il peut donc y avoir confusion. Je tiens à signaler, qu’en ce qui me concerne, je n’ai aucun compte, aucun lien, aucune activité sur des sites comme facebook, twitter, viadeo, linkedin, youtube, copains d’avant, badoo…
    Pour me joindre, passer par ma maison d’édition, Elytis, ou par ce blog.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires