• Au cours d’une escapade dans le Lot-et-Garonne, je suis passé par hasard devant la cave de Buzet. Bien entendu, un petit arrêt s’est imposé.
    Le magasin spacieux et agréable invite à la dégustation… mais aussi à l’achat ! C’est Monsieur Joël Larroche qui officiait ce jour-là et son accueil fut des plus attentifs.
    Voici un aperçu de ce que j’ai dégusté.
                                                

    La bouteille bleue, baptisée LE LYS est un vin blanc sec composé à 80% de sémillon et 20% de sauvignon. La robe était jaune pâle avec des reflets dorés et le nez s'exprimait sur les notes d'agrumes et de fleurs blanches, avec une petite lourdeur qui disparaissait à l'aération. En bouche, l'attaque était souple avec une évolution charnue, sans acidité excessive, pour finir sur une belle longueur aux arômes de pamplemousse. Ce vin constitue un très bon rapport qualité/prix puisque vendu 4,80 euros.

    La deuxième bouteille fut la découverte du jour mais a suscité aussi bien des questions. Il s'agit d'un rosé baptisé CALIBRE 9°, composé à 100% de merlot. Au nez, j'ai retrouvé des notes dites de "bonbon anglais", très caractéristiques, et la bouche m'est apparue délicate, sans exubérance, d'une agréable légèreté. Monsieur Larroche m'a alors expliqué qu'il s'agissait d'un vin ne titrant "que" 9° - d'où son nom - dont le but était de proposer quelque chose de léger, répondant à une demande des consommateurs mais aussi à celle d'une réglementation de plus en plus sévère à l'égard des taux d'alcoolémie. Les raisins sont cueillis à maturité "technologique" en fin de nuit afin de profiter de la fraîcheur nocturne et l'extraction à basse température des jus se fait par un pressurage pneumatique immédiat. La cave dit pratiquer "une mise au propre des jus avant la mise en fermentation à 15°C pour exalter les arômes." S'ensuit "une mise en bouteille tout aussi précoce" qui garde 29 grammes de sucres résiduels. Il paraît que les dégustateurs débutants adorent ce vin, particulièrement les jeunes filles, ce qui les incite ensuite à se tourner vers d'autres produits. Pourquoi pas ? En tout cas, l'initiative de la cave de Buzet est à souligner car elle témoigne d'un effort : celui de trouver des nouveaux produits et marchés en faisant preuve d'imagination.   

    J'ai également apprécié le buzet de la cuvée rouge Tradition 2009 qui constitue aussi un excellent rapport qualité/prix avec ses 5,25 €. C'est un assemblage de merlot, cabernet franc, cabernet-sauvignon dont la robe commence à évoluer légèrement. Le nez, d'intensité moyenne, se pare d'arômes de chocolat, caramel, épices. En bouche, l'attaque est souple, l'évolution sans lourdeur et la finale honnête. Vin bien fait, facile à boire.

     

     

    « »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :